vendredi 27 juillet 2012

BT-7 (Part 3)

Salut à tous,
mon BT-7 avance...
( la Partie 2 se trouve ici)
Hier après avoir appliqué des touches de noix d'huile après les lavis pour les détails, je me suis lancé dans les éraillures.



Les touches d'huiles:
J'ai essentiellement utilisé 4 tons différents (du plus clair au plus sombre): le blanc, l'ocre, le vert olive et le bleu.
C'est assez simple, mais il faut prendre le coup de main. J'ai déposé de petites pointes de peinture à l'huile pour créer une richesse chromatique. Je pars des couleurs les plus claires aux points culminants de mon blindé, là où la lumière frappe en premier, aux couleurs les plus sombres. Puis à l'aide d'un pinceau plat imbibé de White Spirit, je mélange tout cela avec un mouvement de haut en bas, jusqu'à ce que le tout soit fondu légèrement !
Pour les surfaces planes, j'ai parfois mélangé les couleurs pour donner une richesse à certains détails.
Cependant, je trouve que certaines parties sont restées un peu brillantes, ce qui prouve que l'effet n'est pas totalement maîtrisé.

Ensuite viennent les éraillures:
S'il y a bien une peinture que j'apprécie pour ce type de travail est la peinture Prince August German Cam. Black P822. Un pur bonheur ! La couleur est juste parfaite pour représenter des éraillures qui soient suffisamment sombres mais et teintées d'un micro poil de "rouille" car très légèrement orangé. Magnifique.
Je me suis très largement inspiré du travail de Mig Jiménez dans son livre FAQ 2. J'espère qu'il ne m'en voudra pas, mais j'avais besoin de passer par l'étape de "j'essaie de faire pareil" pour montrer que je suis capable de faire presque aussi bien. Libre à vous de juger maintenant.
J'ai vraiment pris plaisir à appliquer mes éraillures. Avec le temps, je me sens de plus en plus confiant dans le maniement de mon pinceau 2/0. Ah oui ! Utilisez un pinceau 2/0 qui est précis et pour les éraillures, n'essayez pas de tracer des lignes d'éraillures. Adoptez davantage un tapotement.
J'ai aussi utilisé rapidement la méthode de l'éponge. Simple et efficace, mais contrairement à d'autres travaux précédents, je ne l'ai pas trop utilisé. Je ferai un article sur ces techniques.
J'avais aussi commencé par du mapping, mais j'ai vite abandonné. Tout comme Emilien Pépin, je trouve que pour ce modèle précis, cela alourdit le modèle.









__________________________________________________________________________________
Hi everyone,
My BT-7 is getting good. (Part 2 is here)
Yesterday, after applying my oil paint nuts, I got to chipping.

Oil painting:
I mostly used 4 different tones (from the lightest to the darkest): whithe, ocre, olive green and blue.
It is quite simple, but you got to get used to it. I put very small amounts of oil paints to give more chromatic strength to the model. I started with light color at the top of the BT-7, where light strikes first, to the darker colors. Then with a flat brush with White Spirit, I mixed them with a downward movement, until the whole is smoothly blended.
On the horizontal surfaces, I sometimes mixed colors to underline some details.
However, I think that some parts are still shiny, which proves that I don't master this technique.

Then the chipping:
If there's one paint that you must have, is Prince August German Cam. Black. 17mL of happiness! The color is just perfect to make chips that are neither too clear, nor too dark with a hint of rust, because it's slightly orange. Wonderful!
I was greatly inspired by Mig Jiménez on this one in his book FAQ 2. I hope he won't get mad at me, but I really needed to go through the step "I try to do like he does" to show that I am able to do almost as well. You're free to judge the job!
I really had fun applying my chips. With time, I get more and more confidant in using my 2/0 brush. Oh yes! Use a 2/0 brush, which is quite accurate for chipping. Don't try to draw lines, but rather slightly tap on the model.
I also used the chipping with a sponge, but not that much. It's quite simple, but I didn't really needed it here. I'll write an article on these techniques.
Finally I had started with mapping, but I quickly gave it up. Just like Emilien Pépin, I thought that on this model, it was too much.
Enjoy the pics.